Refinancer un prêt privé avec un autre prêteur privé en vaut-il la peine? La suite…

Refinancer un prêt privé avec un autre prêteur privé en vaut-il la peine? – La suite…

Notre article ”Refinancer un prêt privé avec un autre prêteur privé en vaut-il la peine?” à suscité beaucoup d’intérêt. Plusieurs clients nous ont contacté affirmant avoir été sollicités par d’autres entreprises afin de refinancer leur hypothèque privée actuellement avec la Financière Victoria. Suite aux discussions que nous avons eu avec ces clients, nous avons cru important d’écrire une suite à l’article.

Le cocktail de frais se situant souvent entre 7 000,00$ à 15 000,00$ n’est pas le seul facteur à prendre en considération lorsque vous considérez changer de prêteur privé. Voici d’autres points à explorer.

Le prêteur privé qui m’est présenté a-t-il bonne réputation?

Une bonne façon de vérifier est de faire une courte recherche Google avec le nom du prêteur privé, puis de voir s’il a une bonne cote. De plus, des témoignages disponibles en ligne sur Google business, Facebook.com ou Linkedin.com peuvent être consultés afin de connaître l’avis d’autres clients.

Depuis quand sont-ils en affaire et qui sont les administrateurs? Vous pouvez obtenir cette information gratuitement sur le Registraire des entreprises.

Est-ce que le nouveau prêteur offre l’option de renouveler le prêt lorsque celui-ci sera à échéance?

Il est important que vous ne soyez pas devant un mur à la fin de votre nouveau terme hypothécaire. Vous devez donc vous assurer que l’acte de prêt hypothécaire que vous vous apprêtez à signer contient une clause concernant le renouvellement du prêt à échéance.

En conclusion, s’il n’offre pas de renouvellement, vous devrez donc vous assurer d’avoir les fonds disponibles afin de rembourser le montant total à son échéance.

Le changement peut coûter très cher; voici un fait vécu par l’un de nos clients.

Tout récemment, le prêt d’un de nos clients venait à échéance. Malgré l’offre de renouvellement lui ayant été communiquée, celui-ci ne nous a pas contacté afin de discuter des options qui s’offraient à lui.

Un courtier hypothécaire l’a sollicité via courrier postal afin de lui offrir de changer de prêteur privé. Le nouveau créancier présenté offrait un taux d’intérêt inférieur, le tout faisant miroiter une économie alléchante.

Cependant, ce prêteur exigeait plusieurs frais qui s’avéraient être plus dispendieux que ceux demandés pour un renouvellement avec nous.

Voici un tableau comparatif des deux possibilités qui s’offraient à ce client :

Financement actuel avec Financière Victoria Financement offert par le nouveau prêteur privé
Montant du prêt 60 000,00$ 80 000,00$
Taux d’intérêt 15,00% 12,00%
Frais de dossier 1 250,00$ (renouvellement) 6 500,00$ (frais initiaux)
Frais de courtage Non applicable 3 500,00$
Frais de notaire Non applicable 2 050,00$ (hypothèque, quittance et assurance-titre)
Paiements mensuels 750,00$ 800,00$
Coût total de l’intérêt 9 000,00$ 9 600,00$
Coût total du prêt 10 250,00$ 21 650,00$
Coût d’emprunt en pourcentage 17,08% 27,06%

 

En résumé, le coût d’emprunt du client à explosé à 27,06%. En fait, cela lui a coûté plus de 12 000,00$ en frais transitoires. Le montant résiduel au client est de seulement 8 000,00$.

Comme vous pouvez sûrement le constater, l’idée du taux d’intérêt plus bas semblait alléchant à première vue.  Cependant, lorsque le client a réalisé l’ampleur des frais chargés, il n’était pas du tout emballé par l’idée!

En revanche, il avait déjà signé une entente avec le nouveau prêteur privé ainsi qu’avec le courtier. Il se trouvait donc lié à ceux-ci sans pouvoir revenir en arrière. L’annulation du contrat de financement lui aurait coûté des frais de résiliation représentant les frais de courtage, frais de dossier et frais de notaire totalisant 12 050,00$.

Comment faire un choix plus éclairé?

Nous recommandons toujours aux clients de contacter son prêteur privé initial. Sans le savoir, les clients ont parfois l’option d’obtenir un déboursé supplémentaire. Ou bien, ils ont l’option de capitaliser une partie de l’intérêt afin de réduire leurs mensualités. Ces options ne nécessitent pas l’intervention d’un notaire, ce qui permet de minimiser leurs coûts.

Dans presque tous les cas, changer de prêteur privé est une option à éviter. Les coûts y étant liés sont importants et trop souvent présentés au client à la dernière minute chez le notaire.

Si vous avez des questions relativement à votre renouvellement hypothécaire avec la Financière Victoria ou si vous désirez refinancer votre hypothèque privée avec nous, n’hésitez pas à nous joindre afin que nous puissions vous éclairer.

Vous pouvez communiquer avec moi par courriel au maxime.st-laurent@financierevictoria.com ou par téléphone au 1 (877) 220-7738 poste 101.