Skip to content
Deuxième hypothèque : tout ce que vous devez savoir sur ce type de prêt et comment l’obtenir

Deuxième hypothèque : tout ce que vous devez savoir sur ce type de prêt et comment l’obtenir

Si vous êtes propriétaire et nécessitez du financement, une deuxième hypothèque (ou hypothèque de deuxième rang) auprès d’un prêteur privé est possiblement la solution optimale.

Cette option, qui remplace la marge hypothécaire, est idéale pour tous ceux qui ont un urgent besoin de liquidités, que ce soit pour pallier un imprévu, effectuer des travaux importants, consolider des dettes, acquitter des frais médicaux ou démarrer un projet.

Deuxième hypothèque : qu’est-ce que c’est et qui est admissible ?

Comme son nom l’indique, on parle de deuxième hypothèque quand un financement additionnel est contracté auprès d’un second prêteur sur un bien immobilier faisant déjà l’objet d’un prêt hypothécaire.

Cela requiert l’accumulation d’une équité relativement substantielle sur la propriété. Cette valeur nette est la différence entre la valeur marchande de l’immeuble et du terrain et le solde à payer sur la première hypothèque. Afin de réduire les risques pour les prêteurs, mais pour l’emprunteur aussi, le solde combiné d’une première et d’une deuxième hypothèque ne peut dépasser 75 % de la valeur de la propriété sur le marché.

Si votre résidence vaut 500 000 $ et que le capital à rembourser sur le financement initial est de 200 000 $, vous pourriez obtenir une deuxième hypothèque de 175 000 $. Vous auriez ainsi 375 000 $ en financement (75 %) et 125 000 $ en valeur nette sur la propriété (25 %).

Contrairement aux prêts des grandes institutions financières qui exigent des enquêtes de crédit et des critères stricts liés au revenu de l’emprunteur, les prêteurs privés comme Financière Victoria accordent plus d’importance à la valeur intrinsèque de la transaction. Ainsi, une deuxième hypothèque peut être grandement utile aux entrepreneurs, aux travailleurs autonomes ou à quiconque ne correspond pas entièrement aux critères des institutions financières traditionnelles.

Mauvais dossier de crédit : est-ce possible d’obtenir une deuxième hypothèque ? 

Oui, il est possible pour un emprunteur dont le dossier de crédit est entaché d’obtenir une deuxième hypothèque puisque c’est la valeur nette de la propriété qui est principalement considérée. Alors qu’il peut être très difficile de se faire entendre auprès des banques avec un pointage de crédit sous la barre des 600 pour l’obtention d’une marge hypothécaire, les prêteurs privés sont souvent bien plus accueillants.

Évidemment, même si le prêteur privé n’impose pas des conditions aussi contraignantes que les grandes banques, il doit s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur. La différence principale réside dans le fait qu’il a la capacité et la flexibilité de s’adapter aux profils d’emprunteurs plus atypiques, y compris ceux dont la situation particulière ne cadre pas dans l’offre de services des institutions financières.

Quels sont les critères principaux pour contracter une hypothèque de second rang ?

Chez Financière Victoria, les emprunteurs doivent principalement répondre à ces trois critères :

  • La propriété est une maison unifamiliale, un condominium, un immeuble commercial ou à revenus.
  • La propriété est située dans un milieu urbain et desservi.
  • La somme du prêt hypothécaire actuel et du nouveau prêt sera inférieure ou égale à 75 % de la valeur de la propriété.

Quels sont les taux d’intérêt et modalités d’une deuxième hypothèque ?

En offrant un financement plus facile d’accès et flexible, le créancier d’une deuxième hypothèque fait face à plus de risques. Effectivement, en cas de défaut de paiement de l’emprunteur, le prêteur pour la première hypothèque sera le premier remboursé au moment de la reprise du bien immobilier. C’est pour cette raison que l’emprunteur doit s’attendre à payer un taux d’intérêt plus élevé sur ce type de financement.

Cependant, la deuxième hypothèque n’exige que le paiement des intérêts pendant la durée du prêt. Ce n’est qu’à l’échéance du terme, généralement de 1 à 2 ans, que le capital doit être remboursé.

Elle peut donc être un précieux outil financier pour ceux qui attendent une grosse somme d’argent à moyen terme, mais qui ont besoin de liquidités tout de suite.

Les avantages d’une deuxième hypothèque en bref

  • Elle permet d’avoir accès rapidement à d’importantes liquidités.
  • Ses critères d’admissibilité sont moins contraignants (mauvais dossier de crédit).
  • La valeur nette de la propriété est le facteur déterminant dans l’octroi du prêt.
  • On ne doit payer que les intérêts jusqu’à l’échéance du terme.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn